dimecres, 16 abril de 2014

Pasqua, juguem / Pâque, on joue





Aquí s'ha viscut sempre intensament la Setmana Santa, és el nostre costat ibéric el costat tràgic.
Les processons surten per tot arreu i canvien el ritme ciutadà aquest dies.
Cristos, Mares de Déu ploroses, cucurulles i penitents.
Manoles amb boniques mantellines, negre i porpra. Confraries de colors.
Un ambient místic s'apodera de la gent...bé ara ja no tant.


 
Ici on a vecu toujours intensament la Semaine Sainte, c'est notre coté ibérique, tragique.
Les processionssortent partout et changent le rythme citadin ces jours-la.
Christs, Vièrges en pleurs, cornets, et pénitents.
Manoles, avec des belles mantilles, noir et pourpre. Con fréries de couleurs.
Une ambiance mystique s'empare des gens...bon maintenant pas autant
 

Recordo abans, els balcons tancats, les imatges de les esglésies tapades amb teles morades,
els cinemes tancats, sense poder cantar ni una mica, que feies un pecat!
Música sacra a la ràdio, a la tele històries que feien por.
Realment passava por... Això sí, molts clavells!
Je me souviens avant, les balcons fermés, les images des églises couvertes avec des toiles violettes,
Les cinémas fermés, sans pouvoir chanter un peu, on faisait un péché!
Musique sacrée par la radio, à la télé histoires qui faisaient peur.
Réellement j'avais de la peur...Mais oui, beaucoup d'oeillets! 


I arriba el dissabte amb les caramelles cantant pel carrer i esclatava el diumenge: Pasqua


Et arrive le samedi avec les "caramelles" chantant par les rues et éclorait le dimanche: Pâque.


 
La Pasqua, que vivim també tan intensament a Catalunya, és el nostre costat europeu, ancestral.
La celebració de la primavera amb tota l'esplendor que mereix.
Durant dies les pastisseries s'omplen de mones, d'ous de xocolata, conills, gallines i pollets.
Fan olor de dolç, de mantega ensucrada i de confitat.


La Pâque qu'on vit aussi intensement en Catalogne, c'est notre coté européen, ancestral.
La célébracion du printemps en toute la splendeur que mérite.
Durant jours les pâtisseries se remplissent de mones, d'oeufs de chocolat, lapins, poules et poussins.
Font senteur de doux, de beurre sucré, et de confiré.
 



El dissabte la mística s'acaba,
les veus amb boniques cançons primaverals i cistelles plenes de flors omplen els carrers,
són les caramelles que celebren l'amor, el bon temps, la primavera.




Le samedi la mystique finit,
les voix avec des jolies chansonsprintanières et paniers combles de fleurs pleinent les rues,
ce sont les "caramelles"qui fêtent l'amour, le beaux jours, le printemps.




El diumenge surten les processons glorioses, les Mares de Déu mirant al cel i tot esclata en flors.
Els fillols van a buscar la Mona a casa els padrins
i una corrua de nens va pels carrers amb la seva Mona als braços, desprenent olor de confit.


Le dimanche sortent les processions glorieuses, le Mère de Dieu en regardant vers le ciel
et tout éclore en fleurs.
Les filleuls vont chercher la "Mona" chez les parrains
et une foule d'enfants vont par les rues avec sa "Mona" sur les mains, sentant l'odeur de dragée.

 

I el dilluns, Dilluns de Pasqua tothom a fer la menjada de la mona al camp.



Et le lundi, Lundi de Pâques, tous à manger la "mona" aux champs.


 
És la meva Paqua, ous, pollets, conills i flors de pa d'àngel.
Perquè em quedo amb la pasqua, amb l'alegria de festejar la primavera.
C'est ma Pâque, oeufs, poussins, lapins et fleur de pain d'ange.
Parce que je choix la pâque, avec la gaïeté  de fêter le printemps.


I per això aquesta participació proposada per Lolo, La Rue des Petits Gâteaux
i també amb els meus ous  À L'Heure des Rêves.
M'agrada la Pasqua.




                                                         Et pour ça cette participation pour Lolo, La Rue des Petits Gâteaux et aussi avec mes oeufs À L'Heure des Rêves.
                                                         J'aime la Pâque.




Et maintenant je vais danser la gigue.
Lisette, du La Bobine de Lisette,
m'a elue entre tantes d'autres belles amies.
Tout un honneur!
J'ai dansé et dansé tous ces jours, 
je m'en souis joui,
tandis que je faisais d'autres et d'autres choses.
Et j'ai pensé à mon billet pour lui faire l'honneur.
 
 
 





Et en pensant à elle je m'ai souvenu que 
son blog c'est des premiers qu'ont fait partie de mes préferés.
Je l'ai découvert parmi mes promenades sur la toile
quand j'étais encore inexperimentée
et ses créas m'ont attache vite et pour toujours.
Elle est toujours là,
avec ses créas et ses mots.
Elle m'a choisi et m'a fait aussi l'honneur 
en disant qu'aime mon blog qui la fait voyager.
Ce sont beaux ces jeux 
qui nous font plus forts nos noeuds d'amitié.
Merci Lisette pour me faire présent encore plus sur la blogo.
Je vous peux assurer qu'en ces moments je continue pour vous.
Je ne veux vous quitter, 
même que il me manque grandement le temps.
Je pourrais nommer beaucoup d'amies,
cepandant je sais que beaucoup d'entre vous avez déjà dansé.
Alors je vous laisse à livre ellection.
Surtout pour mes amies de ce coté des Pyrenées.
Animeu-vos!
Animaros!

Gros bisous à toutes.




dimecres, 2 abril de 2014

Un plaer, dos plaers... / Un plaisir, deux plaisirs...






Durant anys he anat descobrint el plaer dels bons sabons.
                                                           Durant des années j'ai découvert le plaisir des beaux savons.





A casa gastàvem aquell Heno de Pravia del qual ens agradava tant l'anunci,
                     Lorsque j'étais petite, chez moi, il y avait Heno de Pravia, dont nous aimons tant la pub,


la seva olor era especial i també aquell anunci ple de terra mullada,
                                                  sa fragance était spéciale aussi que sa publicité, avec la terre humide,

de roba neta dins els armaris on l'àvia hi guardava els sabons,
                                                  la linge propre dans les armoires, où la grand-mèr gardait les savons,

ple de matins de diumenge on el bany era obligat, un bany al cossi de la roba,
                              des matins de dimanche où le bain était obligé, un bain dans la bassine de la linge,

encara no teníem banyera.                                                                      on n'avait encore de baignoire.

Jo! / Moi!
I després les fregues de colònia, olor, i la mare senyant-nos abans de vestir-nos.
                     Et puis des frictions d'eau de cologne et la mère en nous segnant avant de nous habiller.

Instants de calma de bones olors, on el temps no comptava sols les carícies i besets,
       Instants de calme de bonnes odeurs, où le temps ne comptait pas seulement les caresses et calîns,

i la roba interior blanca i neta.                                                        et les sous-vêtements blancs et nets.

À la terrasse de ma mami/ A la terrassa de la iaia
Ara, després de comprar sabons pel plaer d'olorar-los, per les seves boniques capses,
per col-leccionar-los...
ja no puc gastar els sabons del super que em fan malbé les mans,
amb olors artificials, estranyes, que em molesten.


Maintenant, après d'acheter des savons pour le plaisir de les flairer, par ces jolis boîtes.
par les collectionner...
Je ne peux, déjà, utiliser des savons du super, qui m'abîment les mains,
avec des odeurs artificielles, bizarres, qui me dérangent.


Els sabons naturals amb olors d'escències de flors , formen part de la meva vida quotidiana.
Primer van ser els sabons de Marsella, els de l'Occitaine em van fer descobrir totes aquestes aromes,
ara al plaer del perfum i del tacte cal sumar el de la vista.
Els sabons Roger Gallet són un gust des del moment que agafes la seva capsa, l'obres,
els hi treus l'envoltori.. Un plaer que ha pres un lloc al meu bany.


Les savons naturels avec des parfums d'essences des fleurs, font partie de ma vie quotidienne.
D'abord les savons de Marseille, ceux de l'Occitaine, qui mont fait découvrir tous les arômes,
maintenant au plaisir du parfum et tact il faut sommer celui de la vue.
Les savons Roger Gallet sont un goût des le moment que prends sa boîte, l'ouvres,
les enleves l'enveloppe... Un plaisir qui a pris un lieu dans mon bain.














Per això des que Lylou ens va proposar aquesta ronda no podia deixar de participar-hi.
     C'est pour cela que des que Lylou nous a proposé cette ronde je ne pouvais laisser d'y participer.


Recordo un bonic article a La Ligne 13 al qual li dec tornar a gastar aquests bonics sabons.
              Je me souviens d'un joli article à La Ligne 13 auquel lui dois retourner à utiliser ces savons.






Et un autre plaisir, s'acheter des fleurs.
Aller chez notre fleuriste et en trier celles que nous aimons.
Mais notre amie Escargotine nous propose des tulipes, même il faut téléphoner pour les charger.



I un altre plaer, comprar-se flors.
Anar a ca la nostra florista i triar-ne les que més ens agradin.
Però la nostra amiga Escargotine ens proposa les tulipes, cal telefonar, i tot, per encarregar-les.



 
Declaració d'amor/ Déclaration d'amour








I el plaer de compartir entre els diferents blogs.
Et le plaisir de partager entre les differents blogs.
 
Bouts de Tissu fête son anniversaire avec un jeu ICI


Chrisitane nous invite à un concert, ICI.
 
Et il faut aussi célébrer les 7 ans de Au Fil Rouge.
Nichoirs Happy 7
Et aussi l'anniblog de Dentelles, Harmonie et Patines.
9002359-jeune-fille-avec-un-gateau-romantique
Marie Reine des Anges veux fêter le printemps avec nous avec un jeu
noel-vintage-tag
Et pour une bonne cause Iris nous demande aide.
Vous voulez le portrait de votre mascote, c'est par ICI
Les peintures de Bea
 
 
 
 
Ara arriba el moment dels agraïments.
Vull agrair totes le vostres participacions per a desitjar-me un bon aniblog,
amb les vostres boniques perles.
Ben aviat y haurà una entrada amb totes.
També vull agrair-vos tots els vostres comentaris a l'entrada precedent,
a la major part dels quals no he pogut contestar.
M'agrada rebre les vostres paraules i llegir-les.
M'ajuden a continuar.
Et maintenant le moment des remerciements.
Je veux vous remercier vos participations pour me souhaiter un bon anniblog,
avec vos jolies perles.
Bien tôt il y aura un billet avec toutes.
Je veux aussi vous remercier tous vos commentaires sur le billet précedent,
à la plupart desquels je n'ai pas pu repondre.
J'aime recevoire vos mots et les lire.
M'aident à continuer.